LES BODEGUEROS

Le Ratonero bodeguero andaluz, plus connu sous le diminutif Bodeguero, n'est pas reconnu comme une race à part entière par la FCI et à notre avis, c'est une erreur à réparer d'urgence. 

Le bodeguero doit son nom à son histoire. Cette race a été créée au 18ème siècle, par les marchands d'alcool anglais venus s'installer à Jerez, région productrice de cerises. Ils étaient accompagnés de  Jack Russel terriers qu'ils ont croisés avec les podencos locaux pour faire une race spécifiquement dédiée à l'extermination des rats qui pullulaient dans les caves de la ville, dans les "bodegas", d'où son nom, Bodeguero.

C'est une race qui s'est très peu exportée et si elle est très commune en Andalousie, autour de Jerez et Cadix, elle reste  moins connue en dehors de l'Espagne alors que c'est une race extraordinaire. 

Ce sont des chiens de taille moyenne, avec un corps athlétique et musclé, de robe blanche avec des tâches noires. Leur tête est souvent décorée de tâches de trois couleurs, y compris le fauve. 

Ils ont un visage expressif, voire souriant. 

Leur queue est en panache mais hélas, la coutume veut que souvent, elle soit coupée et parfois, ils naissent même sans.

Comme les podencos, les bodegueros sont considérés en Espagne comme un outil de travail. Leurs propriétaires voient en eux un moyen d'endiguer la prolifération des rongeurs et trop rarement un animal de compagnie. Ils sont donc exterminés ou abandonnés dès lors qu'ils ne chassent plus ou plus assez bien. 

Pourtant, ils sont dotés d'un caractère aimable, ils aiment les enfants et s'adaptent à toute forme d'environnement. Cependant, leur instinct de chasseur rend difficile la cohabitation avec les chats. On ne dit pas que c'est impossible, certains de nos adoptants pourront témoigner d'expériences réussies, mais cela reste à prendre très au sérieux.

Les bodegueros sont très énergiques, voire infatigables mais avec suffisamment de promenades et d'exercice, ils peuvent parfaitement s'adapter à la vie en appartement. 

Ce sont des chiens très intelligents et qui aiment faire plaisir, ce qui les rend réceptifs au dressage. 

Ils sont affectueux, démonstratifs et très attachés à leurs maîtres. 

 

En résumé, nous ne comprenons pas pourquoi, comme leurs frères podencos, les bodegueros sont les délaissés de l'adoption et nous entendons bien inverser ce processus.