Chez nous, pas d'ostracisme !!

Chaque chien a sa chance !!


1/ Un vieux chien allie l'amour à la sagesse !

Les plupart des adoptants cherchent des chiots, voire des jeunes chiens, mais dès qu’un chien est adulte, ses chances de trouver un foyer sont diminuées de moitié et dès lors qu’ils ont plus de 8 ans, les chances de sortir du refuge vivants devient pour eux tout simplement quasi nulles.

Outre le fait que les gens hésitent à s’investir émotionnellement avec un chien dont les années restant à vivre sont « réduites », on peut aussi entendre dire des vieux chiens que leur âge avancé ne leur permet plus d’apprendre, de s’adapter à un nouvel environnement, à un rythme de vie qu’ils ne connaissent pas…

C’est faux, les vieux chiens sont tout autant en recherche d’amour que les plus jeunes mais en plus

-       Leur capacité d’apprendre et de progresser est intacte.

-       On connait tout de leur taille, poids et autres informations morphologique

-       Leur caractère est bien connu des bénévoles et donc, pas de surprise sur leur comportement

-       Les vieux chiens sont calmes et sereins, ils ont moins besoin de jouer, de courir, et adorent les longues siestes (cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas besoin de longues balades, mais le rythme est différent, plus paisible).

-       La phase « destruction » des chiots n’est plus qu’un lointain souvenir

-       Ils ont connu le pire, ils seront incroyablement reconnaissants d’avoir la chance de finir leur vie dans la paix et l’amour et ils auront un amour infini pour vous.

-       Vous êtes leur seule chance de vivre les derniers instants de leur vie dans le bonheur, à l’écart d’un box et de partir dans la dignité. 

 

Témoignages d'adoptants de vieux chiens :

"Adopter un chien « senior », c’est un choix qui vient du cœur car même si on sait bien que son parcours de vie sera moins long que les autres, il sera parsemé de joie, d’amour, de tendresse, de confiance et de complicité , à chaque jour de notre quotidien ensemble ! Adopter un chien « senior » c’est aussi un engagement sur sa vie mais c’est surtout lui permettre de partir dignement , sa patte dans votre main jusqu’à ce qu’il ferme ses yeux et rende son dernier souffle !! Et adopter un chien « senior » et de couleur noire, c’est un double pari qui en vaut la peine, ma chienne Mariana en est la preuve vivante et quand je vois son beau regard qui me fait fondre, je sais que j’ai trouvé un bonheur rare, aussi précieux qu’un diamant noir !"

Marie Cassiopée, adoptante d'un chien senior. 


2/ Un chien qui a passé des années au refuge s'adapte aussi bien qu'un autre.

Texte en cours de rédaction

 

Témoignages d'adoptants de chiens adoptés après de nombreuses années en refuge 

"Bénni bénni bénni, que dire sur ce merveilleux toutou ?! 

Bénni a huit ans environ, il semblerait que ce soit un croisement entre un mastif et un berger de Majorque....En gros un super croisement pour créer un chien magique, calme, sans vice, respectueux et très intelligent.

Il est resté plusieurs années en refuge en Espagne, à l'heure actuelle on ne comprend pas pourquoi car il a tout pour plaire. Au bout de quelques minutes il nous faisait déjà des léchouilles. Au bout de quelques jours il revenait déjà aux pieds et pouvait faire des moment en liberté en balade dans des lieux sécurisés. Au bout de quelques mois, Bénni est super sage, on le promène en liberté,il revient sur demande et écoute parfaitement, il est propre, il sait s’asseoir, se coucher, donner la patte...

On avait des appréhensions avec mon compagnon car c'est notre premier chien et que l'on est en appartement et puis finalement, il n'y a jamais eu de problème, il a toujours été propre et respectueux. Comme dans une amitié qui se crée,on s'écoute les uns les autres, on s'adapte au besoin de chacun. On fait minimum 1h de balade par jour et on fait beaucoup de randonnées les weekends, on ne se voit plus sans lui. On l'a accompagné dans sa gestion du stress vis à vis de la nage ou face aux orages par etc... Il a rencontré Fripon, mon papy poney, avec lequel il s'entend très très bien.

Avec Bénni on est comme une petite famille, d'ailleurs on a hâte de lui faire découvrir pleins de nouvelles choses, comme la mer, la neige etc...

Tout ça pour dire que sans aucune hésitation on referait la même chose. Adopter un chien de refuge adulte c'est offrir une deuxième chance à un être qui sera plus reconnaissant que ce que vous ne pouvez l'imaginer."

Anaïs, adoptante de Benni, 8 ans, 6 ans de refuge 


3/ Un chien noir porte bonheur !

Dans les refuges, aux Etats-Unis, on évoque le « syndrome du chien noir » (black Dog Syndrome). 

A cause de la couleur de leur robe, les chiens noirs ont davantage de difficulté que les autres à trouver des adoptants. C'est un phénomène dont sont aussi victimes les chiens et chats noirs européens. Et faute d'adoptants, ils sont plus souvent euthanasiés que leurs congénères à poil clair. 

Des études ont été menées afin de connaître la cause de ce désamour. Il en ressort que les préjugés ont la vie dure et que les candidats à l’adoption d’un chien trouvent que ceux de couleur noire sont moins… sympathiques ! Il est également question de superstition liée à la couleur noire. Enfin, les responsables de refuges reconnaissent que les chiens noirs, du fait de leur couleur, sont des chiens plus difficiles à prendre en photo, sont moins photogéniques. 

A GA, on affirme que les chiens noirs portent bonheur, et on le prouve ! 

 

Témoignages d'adoptants de chiens noirs

"Mon petit lucky , lorsque je t’ai choisi je voyais ta petite bouille noir avec ces petites dents devant , tu étais si triste je me suis dit c’est lui .Il fallait que je te rende heureux et je crois y être arrivé , tu me comble chaque jour du réveil quand tu viens sur moi pour me faire des léchouilles de bonjour , ton accueil quand je rentre du travail, et par tes moments de guignoleries , les moments où tu veux jouer et tu sais y faire et tes moments de câlins le soir avant que tu t’endormes . Je t’aime petit guignol !" 

Isa Lucke, adoptante d'un chien noir


4/ Non, les podencos ne sont pas des chiens ingérables !

Les podencos sont la race par excellence victime de la double peine, voire la triple peine

    - Ils sont autant massacrés que les galgos en Espagne

    - On en parle beaucoup moins, voire pas du tout

   - Quand on parle d’eux en France c’est trop souvent pour dire d’eux qu’ils sont hyperactifs, destructeurs, et fugueur. Certains vétérinaires, et certaines associations les déconseillent vivement. Du coup beaucoup d’adoptants séduits par leur physique majestueux renoncent finalement à se lancer dans l’adoption d’un podenco par peur de ne pas arriver à les gérer.

Et pourtant, à GA, on affirme que les podencos sont des chiens qui, quand on leur donne leur chance, sont aussi merveilleux que les autres.  Ils sont tout aussi éducables que n’importe quel autre chien et ils savent s'adapter ! Certes, ce sont des chiens de chasse, avec toutes les caractéristiques propres aux chiens de chasse, mais pas plus que les galgos, ou les setters, les épagneuls bretons, les braques et on va s’arrêter là car la liste des chiens de chasse est longue ! Les pods sont joyeux, curieux, braves, sociables avec leurs congénères, doux et tendres. Les rencontrer c'est les aimer. N’hésitez pas.

Pour en savoir plus sur les pods : http://www.podencostory.com/

 

Témoignages d'adoptants de podencos 

Charlotte, à propos de Narko, 6 mois après son arrivée : 

Il y a tant de choses à dire sur ce petit bon homme ! Narko est notre mascotte à toute la famille, il se donne à 100% pendant nos sorties de canicross et même s'il ne fait pas plus de 15 kilos, et ne le fera jamais, il nous aide dans les courses. En plus il est devenu câlin câlin câlin ce petit qui au départ, s'écrasait au sol a chaque fois que quelqu'un voulait le caresser. Il ne fait plus de bêtises. Il va désormais en balade en forêt sans laisse et même s'il n'a pas le rappel d'un malinois dressé en ring ou agility, bah il ne s'éloigne jamais de trop et revient tjrs en étant heureux. C'est notre amour et notre mascotte ce petit Narko.


5/ La leishmaniose se vit bien au quotidien

Texte en cours de rédaction

 

 Témoignages d'adoptants de chiens porteurs de leishmaniose

"Vous savez ce que ça fait d'avoir un chien avec la leishmaniose?

Avoir un chien atteint de cette maladie ça demande : des sorties, des grandes balades dans la nature, l'emmener a la rivière se baigner parce que la chaleur commence a s'installer sérieusement, des courses folles dans les herbes (en laisse, pas encore de rappel, sécurité avant tous ).

Mais ça demande aussi de l'attention, de la patience, une grosse dose d'amour et de câlins en tous genre.

Ça demande aussi d'organiser toute sa vie autour de lui, de sortir tôt le matin et tard le soir pour faire de grandes balades et éviter la chaleur. 

En fait, avoir un chien leishmanien c'est juste avoir un chien normal avec la même joie de vivre qu'un autre.

J'adore mon petit chien, j'adore mon Bohem et sa super joie de vivre et la leishmaniose ne l'empêchera jamais de vivre sa vie a fond comme il le mérite."

Emilie, maman de Bohem, positif à la leishmaniose.


Estrella, porteuse de la leishmaniose, est en pleine forme et toujours aussi adorable.

Cette semaine elle a fait des analyses de sang pour faire le point sur sa maladie et les résultats font plaisir. Au vu de cette baisse, la vétérinaire suggère de mettre en pause le traitement et de refaire le point dans 3 mois.

Alessia P, maman d'Estrella, positive à la leishmaniose

 


6 / Un chien trauma, c'est possible !

Texte en cours de rédaction

 

Témoignages d'adoptants de chiens "trauma"

"Nina,

Arrivée en mode express le 29/12/2015 dans mon foyer et dans mon coeur ! Minuscule crevette de 4kg que tout terrorisait... 

Trois ans après, beaucoup de progrès mais toujours encore craintive et méfiante envers le monde extérieur. Mais j'ai aussi été surprise par son incroyable courage dans certaines situations. Dans son univers sécurisé c'est tout le contraire. Une diva qui règne sur tout et sur tout le monde. Il n'y a pas de doute, c'est elle qui commande :) Mais elle le fait avec tellement de charme qu'on lui passe tous ses petits caprices de star qu'on oublie vite quand elle vient faire des câlins d'un amour incommensurable ou quand elle déclenche des fou-rires avec ses pitreries. 3 ans de bonheur, d'amour et de complicité, chaque jour ! Katharina Sunny, adoptante d'un chien trauma.


"Choisir une chienne traumatisée a été pour ma fille et moi comme une évidence, car nous avions tellement d'amour à donner après la perte de notre petite compagne de 14 ans. Grâce à notre Pimienta, petite Podenca de 3 ans, grâce à toute une chaîne humaine, depuis une personne au grand coeur qui l'a sauvée de tous les dangers de la rue, l'a confiée à un refuge plein de bénévoles dévoués, et enfin grâce à une association formidable qui a su nous faire confiance, nous avons droit au bonheur, le bonheur de partager notre quotidien avec une petite chienne magnifique et unique.

Le parcours a souvent été jalonné de phases de doute, de découragement, de résignation, et puis lentement Pimi s'est transformée. Nous avons vu ce petit être sans défense passer de l'état de terreur vis à vis de l'être humain à un état d'apaisement. Quoi de plus beau que de pouvoir la gratouiller, la voir rêver avec insouciance,  voir son trognon de queue frétiller quand vous arrivez! Bien sûr, il persiste toujours une certaine méfiance et Pimi gardera certainement des différences que nous acceptons par amour. A nous de lui prouver tous les jours que sa vie est, et sera, toujours belle."  Christine 


HADA & JENNA

"Cela fait de nombreuses années que j’adopte des chiens, des chats, des chevaux et même quelques volailles et moutons qui était maltraités ou condamnés.

Chaque adoption a eu son lot de difficultés ,à chaque fois avec du temps et de l’amour ,les situations se sont apaisées.

Il y a cinq ans, venant de perdre mon dernier chien, je suis allée à la SPA, très vite le choix a été fait. C’était une petite chienne ,à peine sevrée ,sauvée d’un trafic de Roumanie. Il s’est très vite avéré que la peur était son quotidien.Peur des hommes essentiellement ,du bruit ,de la foule ,des voitures .Je vis à la campagne ,elle n’y est pas exposée tous les jours .Je l’ai sociabilisée le plus possible :éducation canine ,

promenades avec d’autres chiens ,sorties en ville .Il faut avouer qu’il n’y a pas eu de miracle ,mais elle s’est apaisée avec le temps et avec l’attachement pour sa maîtresse .

Au début elle ne cherchait qu’à fuir ,même en laisse ,prête à se jeter sous les voitures plutôt que de croiser un autre piéton sur un trottoir .Maintenant elle a trouvé une belle stabilité émotionnelle ,même s’il lui arrive encore de se cacher sous le lit quand il y a une visite !!!

Ce printemps j’ai craqué sous le charme d’une de vos protégées d’Espagne ,Hada.

Elle était en famille d’accueil chez une amie .Une journée de réflexion et ma décision a été prise .

J’aimerais l’adopter .J’ai été prévenue ....elle était peureuse ,traumatisée par son passé.Elle aurait été recueillie tout bébé par un refuge d’Espagne que vous soutenez .Puis adoptée en France pendant quelques mois et remise en famille d’accueil .C’est à ce moment que je l’ai connue . Cette petite chienne d’un an et demi était encore plus terrorisée que la première ,Jenna . Ces réactions étaient différentes ...l’une ne pensait qu’à la fuite , Hada était dans la soumission totale ,la tristesse ,la résignation à la fatalité .Elle se laissait prendre dans les bras mais tremblait de tout son corps ,sans une once d’agressivité ou de menace .Des caresses elle en a eu beaucoup ,mais s’apaisait que lentement . Une marche en laisse quasi parfaite ,mais toujours en retrait.

Après maintenant 4 mois,c’est déjà le jour et la nuit .La joie est là!!!Elle rayonne ,elle sourit!!Elle saute de joie en voyant la laisse et longe et les promenades sont très agréables.

Si l’on croise quelqu’un ,elle se colle encore à moi ,mais ne cherche pas à fuir ni à aboyer .Des peurs il y en a encore beaucoup :pour manger il ne faut aucun bruit ,aucun mouvement .Un balais qui tombe ,une voix forte ..c’est une catastrophe .Et maintenant le feu de bois dans le poêle la tétanise ,....jusqu’au printemps ce sera gagné !

Il nous reste encore beaucoup de temps pour progresser ,elle comme moi.

Et nous devons beaucoup à Jenna ,sa maman adoptive .Apres une mise au point hiérarchique à l’arrivée ,elles ne se quittent plus .La petite a fait grandir la plus âgée ,lui a fait prendre confiance .Et Hada a trouvé une amie contre qui se blottir . C’est la parfaite harmonie ,même avec les chats ....ce sont des jeux à n’en plus finir et en équipe!!

Merci à vous ,à l’association ,à Galgos Angel pour toute votre implication .

Vous faites des heureux ,chez les chiens comme chez les humains .

Même avec leurs peurs ,mes chiens font mon bonheur et j’essaye de leur apporter le meilleur
Bien amicalement,"

La maman d'Hada et de Jenna