ARNOLD

Arnold est un mâle croisé né en 2017. Il pèse une vingtaine de kilos

 

Il a été récupéré dans la rue totalement rongé par la leishmaniose, sous sa forme cutanée. Conduit en perrera, il se laissait mourir, totalement apathique,refusant de se nourrir. Seul la patience et le savoir faire d'un bénévole de refuge avait une chance de sauver Arnold. La perrara a appelé un de nos refuges partenaires pour qu'elle le prenne en charge.  

 

Or, prendre en charge un chien dans cet été, tant physique et psychologique, est un vrai défi pour un refuge parce que ce chien va être chronophage et ses chances d'adoptions sont quasi inexistantes. 

Devinez donc ce qu'a fait notre ami ? Il est allé chercher Arnold. 

 

Il était dans un état épouvantable, couvert de croûtes et d’ulcères. Les tissus de ses oreilles se sont nécrosés mais ses organes internes ne sont pas touchés. 

 

Dès son arrivée au refuge, il a été mis sous glucantime... Les deux premiers jours, il a beaucoup inquiété le bénévole du refuge, car il ne bougeait pas et refusait de manger. Mais le glucantime a fait son effet et trois jours après, il avait déjà envie de jouer avec les autres chiens du refuge... 

Ses phases de jeu sont suivies de longues siestes réparatrices... Il n'est pas encore très résistant, mais il aime la vie, et est bien décidé à en profiter au maximum. 

Une fois retapé, il sera proposé à l'adoption. 

Il sera placé vacciné, stérilisé, vermifugé et identifié.

Il est positif à la leishmaniose et devra prendre un traitement à vie. 

 

Un chien porteur d'une leishmaniose stabilisée peut vivre aussi longtemps et aussi bien qu'un autre chien. Il nécessitera cependant un suivi plus régulier. Une prise de sang deux fois par an permettra de surveiller le taux du parasite dans le sang. Un traitement quotidien adapté par le vétérinaire permet dans la plupart des cas de maintenir le taux au plus pas. En cas d'augmentation, un traitement plus fort et temporaire devra être mis en place pour juguler la crise... Malgré ces contraintes, les chiens porteurs de la maladie sont des chiens qui ont autant envie de vivre heureux que les autres. Ils ont par contre moins de chances d'être adoptés. Ils en méritent d'autant plus votre attention. Le traitement de fond revient à un peu moins de 10€ par mois (tout dépend du poids du chien) mais le traitement en période de crise est plus onéreux. C'est à prendre en considération. La leishmaniose se transmet par un vecteur unique, le moustique appelé Phlébotome. Si ce moustique n'est pas présent dans votre région, il n'y a aucun risque de transmission de la maladie. Par contre, si vous habitez dans le Sud de la France (en dessous de Valence), la maladie devient potentiellement transmissible dès lors que la présence de phlébotomes est confirmée. 

( En savoir plus sur la leishmaniose) 

 

Vous souhaitez  l'adopter

                        devenir sa famille d'accueil

                        demander des informations complémentaires